Nini dit que la prise de pouvoir doit commencer par soi même. 

Maîtriser ses états d'esprit, ses émotions, gérer la colère, ne pas la renvoyer, ne pas réagir à la violence par la violence, ne pas trouver des justifications à la violence. 

Sans ça, on a des discours illusoires, du style il faut cesser la consommation car consommer c'est voter, privilégier les circuits courts, et trouver des Heineken joncher le sol. Heineken achetées dans des superettes de quartier aux tarifs exhorbitants. 

Sortir de l'égrégore réactionnel.

Le pouvoir ne doit pas être déplacé d'un point A à un point B. Ce qui ne nous satisfait pas, c'est de ne pas trouver la paix en nous. Tant qu'on n'aura pas compris que le monde extérieur est un reflet de notre monde intérieur, ça peut tourner très longtemps...c'est d'ailleurs ce qui se passe depuis très longtemps...de A à Z et de Z à A !

Manifester en rouge ? Couleur intense, de la passion, colère, ou pire du sang...proposition de manifester en blanc rejetée d'un bloc " le blanc c'est la passivité " 

Pour autant, méditer sur tout ça peut être un acte passif pour certains, alors que pour Nini parmi une multitude, il est la base de tout. 

Du coup, Nuit Debout pour Nini, ce sera assis tout seul. 

Tous assis ensemble en ville.