Nini a commencé par faire ses courses au LIDL et au Leader Price, C'était il y a très longtemps. Ce n'était pas cher. Par rapport aux autres magasins, c'était vraiment intéressant.

Nini a continué à faire ses courses au Leclerc, parce qu'elle trouvait que les produits manquaient de qualité et devenaient de plus en plus chers, et Lidl commençait à avoir besoind e faire de la pub à la télé, c'est pas bon signe.

Nini a arrêté de faire ses courses au Leclerc, agacée de voir toutes ces promos cambrioleuses, où il y avait un lot de 2 produits plus cher que 2 produits achetés à l'unité, ou encore des produits vendus à l'unité qui étaient vendus en lot au magasin , avec la mention notée sur le produit isolé " ce produit ne peut être vendu séparément "

Nini a rarement fait ses courses à Carrefour, car c'est loin de chez elle. 

Il reste les superettes de proximité. 

Carrefour market et Carrefour city. C'est cher. Trop cher. Et le mot Carrefour, Nini aime pas.

Il y a eu la Biocoop aussi. Bien trop cher. Pas forcément très bon. Nini en a eu assez de la ghetto isation , et de voir les camions de la biocoop débarquer sur les marchés, sentiment d'aller faire ses courses dans une industrie qui surfe sur une vague à la mode, Nini aime pas. 

Et puis Super U. Super U que Nini fuyait en pensant que c'était cher et réservé à une clientèle particulièrement aisée. Agréablement surprise au final la Nini. Des produits de qualité, des produits moins chers qu'à Lidl ( comparez, c'est affolant ) Un rayon bio particulièrement bien fourni. Un magasin pas très grand, où on trouve l'essentiel. Un magasin clairement bien rangé. Un personnel souriant qui ne semble pas épuisé ni pompé. A Super U ils semblent assez heureux, autant les gens que les produits. Nini apprécie l'idée de consommer des produits heureux servis par des gens heureux. 

Et puis le boss est pote avec Alain Chabat. Que du bonheur. 

Et pour les fruits et légumes, Nini continue d'aller au marché bio. 

:)