Nini a repassé son bac en 2014, vous n'avez pas oublié j'espère ! 

Après, Nini a voulu faire un BTS, Nini a 36 ans et Nini a trouvé un BTS en un an, qui coutait 3000 euros. Bon ben Nini malgré son 14 sur 20 aux tests de sélection n'a pas pû faire le BTS et est repartie voir Paul parce qu'elle n'avait pas prévu le coup.

Paul, vous savez, Paul...mais si ! Lemploi ! Paul Lemploi ! Celui qui vous invite et qui n'a quasi rien à vous proposer, frigo vide. Ou alors de la viande en sachant que vous êtes végétarien. Faut pas pousser mamie dans les orties...

Donc bon mamie Nini s'est retrouvée devant Paul et lui a dit qu'elle voudrait bien travailler avec des enfants en situation de handicap et qu'elle avait pas les diplômes nécessaires alors Paul lui a sorti un beau lapin du chapeau :

-un merveilleux contrat d'accompagnement à l'emploi appelé CAE CUI de 18 mois, 24h de travail payées 20h pour compenser les vacances scolaires, une formation obligatoire de 60 h d'adaptation à l'emploi et une facultative de 60 h ( bilan de compétences ou bureautique ou anglais ) : AVS auxiliaire de vie scolaire, accompagner des élèves en situation de handicap.

Nini le sentait pas tellement, 679 euros par mois c'est quand même léger sans savoir si elle pouvait cumuler avec un autre job. Paul a dit que si elle acceptait pas, c'était pan pan cul cul allocation disparue. Allez bon ben ça fera une expérience.

Ah bah bonjour l'expérience !!! 

Alors....

Déjà, l'entretien d'embauche. Son premier ressenti est confirmé, et pourtant Nini doit accepter cette offre. Au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. " Et vous faites quoi si un élève grimpe sur la table en disant qu'il veut buter tout le monde ? " Euh...alors une seconde, Nini pleure une petite heure et après elle vous répond...Etant donné que Nini pleure, elle pensait que l'offre lui serait refusée au motif hypersensible. Eh ben même pas. Ca craint. Ca lui retombera dessus plus tard. L'éducation nationale française lui a bien fait comprendre son hypersensibilité et surtout fait comprendre qu'elle n'était absolument pas équipée pour la gérer, ni la sienne ni celle des élèves qu'elle prétend aider en embauchant des AVS, ni celle des enseignants. 

Bon Nini est embauchée dans une école à 5 minutes de chez elle , c'est appréciable.

Elle prend en charge une autiste qui ne parle pas, et un élève de 10 ans qui ne supporte pas les femmes. Elle est la 4 ème AVS de l'année et on ne sait pas vraiment pourquoi les autres sont parties. Rapidement elle comprend. Elle se fait taper. Elle se fait mordre. Elle se prend un coup de pied dans un genou. Elle déclare un accident de travail. Qui n'est pas reconnu. Elle demande de l'aide. Le directeur n'a pas le temps. Il trouve certaines idées absurdes. Il sourit en pensant autre chose. Il crie en renversant des bureaux. Il serre des bras sur des enfants de 6 ans et les jette sur leur chaise. Il hurle à 5 centimètres des visages des enfants. Il est fatigué. Nini a peur. Nini demande à un inspecteur ce qu'il faut faire. L'inspecteur dit qu'il faut le dire. Nini le dit. L'inspecteur lui demande de qui il s'agit. L'inspecteur lui répond que c'est bizarre parce qu'il le connaît et que c'est un très bon enseignant !

Nini est changée d'école, Nini ne sera pas invitée à dire au revoir aux élèves qu'elle accompagnait. Nini est jetée comme une merde dans une autre école où il faut tout recommencer. 

Rentrée de janvier, bienvenue en maternelle. A 15 minutes en scooter de son lieu de résidence. On reprend tout de zéro. Nini est humiliée et contrariée. Nini explose et se rend compte que la directrice est dans le même état de nerfs concernant l'éducation nationale. On se calme. On reprend tout de zéro et immunité idem, les maternelles, on chope tout la 1ère année. Angine et laryngite en 3 semaines.

Merci qui ? 

Merci aux forces cosmiques qui permettent à Nini de vivre une nouvelle expérience dans une école aux nationalités diverses et variées, où Nini découvre ce que c'est que de travailler dans une équipe composée de personnes détendues, où Nini libère les vieilles toxines par la mal à dit , où Nini est face à un autre type de handicap et où Nini apprend la langue mongol avec un enfant de 3 ans. 

Merci.